La grande recrue de 1653

Hommage aux premiers Montréalais

Ville-Marie fut fondée dans l’allégresse en 1642, portée par le rêve des membres de la Société Notre-Dame de Montréal d’assurer le développement spirituel et matériel de la Nouvelle-France. Malheureusement, après dix années d’efforts soutenus, force était de constater que la petite colonie établie aux limites de la voie navigable du fleuve Saint-Laurent était menacée dans son existence, si elle ne parvenait pas à obtenir rapidement du renfort. Il était devenu manifeste que la poignée de colons qui l’habitaient ne pouvaient, à eux seuls, l’établir sur des bases solides, occupés qu’ils étaient à apprivoiser un environnement hostile et à résister aux attaques incessantes dont ils étaient l’objet de la part des Iroquois. Du reste, beaucoup d’entre eux voulaient quitter le Canada tant la crainte et l’effroi étaient répandus.

C’est Jeanne Mance qui convainquit le fondateur de la petite colonie, Paul Chomedey de Maisonneuve de passer en France pour recruter des colons afin de doter la colonie des moyens qui lui permettrait de survivre et, éventuellement, de prospérer. Ce dernier quitta donc Ville-Marie, à l’automne de 1651, résolu à recruter 100 nouveaux colons, sans quoi il ne reviendrait pas et ordonnerait l’abandon du poste.

C’est à La Flèche qu’il se rendit, où, avec l’aide de Jérôme le Royer de la Dauversière et grâce à la générosité de Mme de Bullion, il put faire campagne dans le Maine et l’Anjou pour recruter des engagés qui accepteraient de quitter patrie et famille pour se faire défricheurs et soldats dans le Nouveau Monde. Entre les mois de mars et de mai 1653, 153 hommes passèrent des actes d’engagement devant notaire, avec la Compagnie de Montréal. Ils s’engageaient pour une période de trois à cinq ans à un salaire proportionné à leur métier. En retour, ils seraient logés et nourris et ramenés en France sans frais si tel était leur désir, au terme de leur engagement.

La traversée

Le 20 juin 1653, 117 passagers (incluant M. de Maisonneuve) s’embarquèrent sur le Saint-Nicolas de Nantes, naviguant sous le commandement du capitaine Le Besson., dont 14 femmes. Le bateau appareilla du port de Saint-Nazaire en direction du Nouveau Monde. Après avoir franchi 350 lieues en quelques jours, on s’aperçut que la coque se fissurait et qu’une importante voie d’eau menaçait d’endommager les provisions. L’équipage ne parvenant pas à calfeutrer la brèche, il fallut se résoudre à revenir vers Saint-Nazaire afin de procéder aux réparations qui s’imposaient.

Selon la relation de Marguerite Bourgeoys, les passagers devinrent furieux, croyant qu’on les menait à la perdition. M. de Maisonneuve se sentit obligé de » mettre tous les colons dans une île d’où l’on ne pouvait s’échapper car autrement il n’en serait pas demeuré un seul « . Deux engagés réussirent néanmoins à s’évader. Un mois s’écoula avant que le Saint-Nicolas de Nantes ne fût jugé apte à reprendre la mer. La sirène de départ retentit le 20 juillet 1653. Après deux mois d’une traversée qui s’avéra pénible, huit passagers étant morts en mer, les passagers arrivèrent enfin devant Québec, le 22 septembre. Comble de malchance, en amont de Québec, au lieu-dit du moulin Saint-Denis, le bateau s’échoua sur des fonds sablonneux. Marguerite Bourgeoys raconte “ que les grandes marées ne purent le relever et qu’il fallut le brûler sur place ”. Le groupe fut retenu tout le mois d’octobre à Québec, le temps que M. de Maisonneuve ne trouve des barques pour le transporter vers Ville-Marie. Il ne mit le cap sur sa destination finale qu’en novembre. Deux semaines plus tard, le 16 novembre 1653, près de cinq mois après s’être présentés au port de Saint-Nazaire, la petite troupe pouvait enfin fouler le sol de Montréal.

Quatre décennies plus tard, en 1687, le gouverneur Denonville et l’intendant Champigny commémoreront cette arrivée en honorant ces cent hommes [qui] ont sauvé l’île de Montréal et tout le Canada aussi. C’est le 350e anniversaire de cet événement, aussi considéré comme la deuxième fondation de Montréal, que la Société généalogique canadienne-française célébrera au cours de l’année 2003. La SGCF s’est associée à des partenaires partageant ses objectifs de mise en valeur du passé pour mettre sur pied une série d’événements auxquels le public, notamment les descendants des hommes et des femmes de la Recrue, sera invité à participer.

Source: Jacques Desautels à la SGCF

LISTE DES MEMBRES DE LA GRANDE RECRUE

* : identifie les hommes ayant une descendance masculine

ARTUS, Michelle, (1623-1698) de Noyen-sur-Sarthe (Sarthe)

AUDRU, Jacques, de Paris (Seine)

* AUGER, Jean dit Le Baron (c.1621-1697), de Chemiré-en-Charnie (Sarthe)

* AVERTY, Maurice dit Léger (1631-1724), de La Flèche (Sarthe)

BAREAU, Pierre dit Lagogue (c.1639- ), de La Flèche (Sarthe)

BASTARD, Yves ( -1654), origine et filiation inconnues.

* BAUDREAU, Urbain dit Graveline (c.1631-1695), de Clermont-Créans (Sarthe)

* BAUDRY, Antoine dit L’Épinette (1629- post 1703), de Chemiré-en-Charnie (Sarthe)

BEAUDOUIN, Olivier, origine et filiation inconnues

BELIOT, Charles-Jean, de Saint-Jean-de-Lamothe (Sarthe)

* BENOIT, Paul dit Livernois (c.1620-1686), de Châtillon-en-Bazois (Nièvre)

* BESNARD, René dit Bourjoli (1625-1689), de Villiers-au-Bouin (Indre-et-Loire)

BITEAU, Louis dit Saint-Laurent (c.1630-1658), de Clermont-Créans (Sarthe)

* BOIVIN, Jacques dit Panse (1620-1704), de Jarzé (Maine-et-Loire).

BONDY, René, de Dijon (Côte-d’Or)

* BOUCHARD, Étienne (c.1622-1676), de Paris, paroisse Saint-Paul (Seine)

BOURGEOIS, Marguerite (1620-1700), de Troyes, paroisse Saint-Jean (Aube)

* BOUVIER, Michel (1633-1703), de La Flèche , paroisse Saint-Thomas (Sarthe)

BOUZE, Pierre, de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe)

BRASSIER, Jacques (c.1635-1660), origine et filiation inconnues.

* BROSSARD, Urbain (1633-1710), de La Flèche, paroisse Saint-Germain (Sarthe)

CADET, René de Saint-Germain-d’Arcé (Sarthe)

* CADIEUX, Jean (1629-1681), de Pringé-sur-Loir, paroisse Notre-Dame (Sarthe)

* CHARTIER, Guillaume dit Robert (c.1638-1707), La Flèche (Sarthe).

CHARTIER, Louis (c.1633-1660), origine et filiation inconnues.

CHAUDRONNIER, Jean, de Le Bailleul (Sarthe)

* CHAUVIN, Pierre dit le Grand Pierre (c.1637-1699), de Vion (Sarthe)

CHEVALIER, Louis (c.1626-1708), de la ville de Caen (Calvados)

CHEVASSET, Antoine (c.1636- post 1695), origine et filiation inconnues.

CRUSSON, François dit Pilote ( -1660), origine et filiation inconnues.

* DANIS, Honoré dit Tourangeau (c.1628-1690), de Montlouis (Indre-et-Loire)

DAUBIGEON, Julien ( -1655), de Clisson, (Loire-Atlantique)

DAVOUST, Jean ( -1657), de Clermont-Créans (Sarthe). Filiation inconnues.

* DENIAU, Jean (c.1629-1695), de Nantes, paroisse Ste-Croix (Loire-Atlantique)

* DENIAU, Marin dit Destaillis (c.1621-c.1673), de Luché-Pringé (Sarthe)

* DESAUTELS, Pierre dit Lapointe (1631-1708), de Malicorne (Sarthe)

DESORSON, Zacharie, origine et filiation inconnues.

DESPRES, Simon dit Berri, de Blois (Loire-et-Cher)

DOGUET, Louis (DANGUET), de Luché-Pringé (Sarthe)

DOUSSIN, René (c.1630-1660), origine et filiation inconnues.

* DUCHARME, Fiacre dit Lafontaine (c.1628-1677), de Paris, paroisse St-Benoît (Seine)

DUMESNIL, Marie (1635-1714), de La Flèche, paroisse Saint-Thomas (Sarthe)

DUVAL, Nicolas ( -1660), de Forges-en-Brie (Seine-et-Marne)

FONTAINE, Louis dit Le Petit Louis (c.1617-1681), origine et filiation inconnues.

FRESNOT, Jean (1638-1655), de Ruillé-en-Champagne (Sarthe)

FRUITIER, Jean, origine et filiation inconnues.

GAILLARD, Christophe dit Leprieur (c.1632- ), de Verron(Sarthe)

* GALBRUN, Simon (c.1635-1669), de Verron, paroisse St-Pierre (Sarthe)

* GASTEAU, Jean (1627-1687), de Clermont-Créans (Sarthe)

* GAUDIN, Pierre dit Chastillon (1630-1685), de Chatillon-sur-Seine (Côte-d’Or)

GENDRON, Guillaume dit La Rolandière (1624-1687), de Blain (Loire-Atlantique)

* GERVAIS, Jean (GERVAISE) (1616-1690), de Souvigné (Indre-et-Loire)

GRÉGOIRE, Louis, origine et filiation inconnues.

* GUERTIN, Louis dit Le Sabotier (1625-1687), de Daumeray (Maine-et-Loire)

GUYET, Jean (GUYOT) de Villiers-au-Bouin (Indre-et-Loire)

HARDY, Pierre (c.1616-1681), de Bailleul (Sarthe)

* HOURAY, René dit Grandmont (1629-1706), d’Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire)

HUDIN, François ( -1654), de La Flèche (Sarthe)

* HUNAULT, Toussaint dit Deschamps (c.1628-1690), de Saint-Pierre-aux-Champs    (Oise)

HURAULT, Catherine (c.1640-1680), de La Flèche, paroisse Saint-Thomas (Sarthe)

HURTEBISE, André (HURTIBISE) (1627-1659), de Rouessé-Vassé (Sarthe).

* HURTEBISE, Marin (HURTIBISE) (1631-1672), de Rouessé-Vassé (Sarthe)

* JANNEAU, Marin dit Lachapelle ( -1664) ) de la Chapelle-Monthodon (Aisne)

* JETTÉ, Urbain (c.1627-1684), de Saint-Germain-le-Val (Sarthe)

JOUANNEAU, Mathurin (1611- ), d’Aubigné-Racan, paroisse St-Martin (Sarthe)

JOUSSELIN, Nicolas (JOSSELIN) (c.1635-1660) de Solesmes (Sarthe)

* JOUSSET, Mathurin dit Laloire (1629-1705), de Saint-Germain d’Arcé (Sarthe)

* LAIRT, Étienne (LERT) (1628-c.1704), de Villaines-sous-Malicorne (Sarthe).

* LANGEVIN, Mathurin dit Lacroix (1632 – ant. 30-10-1722), de Le Lude (Sarthe)

LA SOUDRAYE, Louis, origine et filiation inconnues.

* LAUZON, Gilles (c.1631-1687), de Caen, paroisse Saint-Julien (Calvados)

LECOMTE, Jean (1633-1660), de Chemiré-en-Charnie (Sarthe)

LECOMTE, Michel, de Chemiré-en-Charnie (Sarthe)

LEFEBVRE, Pierre dit Lapierre (c.1635-1659), de Paris (Seine)

* LEMERCHER, Jean dit Laroche (c.1628-post 1695), de Paris (Seine)

LEPALLIER, Joachim, de Clermont-Créans (Sarthe).

* LEROY, Simon (ROY) (1631-1662), de Ligron (Sarthe).

LORGUEIL, Marie (c.1638-1700), de Cognac (Charente)

LORION, Catherine (c.1636-1720), de Saint-Soulle (Charente-Maritime).

LOUVARD, Michel dit Desjardins ( -1662), de Parcé (Sarthe) ou Hambers (Mayenne)

MARTIN, Olivier dit Lamontagne (c.1634-1661), d’Auray (Morbihan).

* MARTIN, Pierre dit Larivière (1636-1661), de Sainte-Colombe (Sarthe)

MERRIN, Jeanne (MAIRÉ) (c.1636-1711), de Poitiers (Vienne)

MEUNIER, Perrine (MOUNIER) (c.1621-1694), de l’évêché de Nantes (Loire-Atlantique)

* MILET, Nicolas dit Le Beauceron (c.1632-1674), de Neuville-aux-Bois (Loiret)

* MILLOT, Jacques (MILHAUT) dit Laval (c.1632-1699), de Crouzille (Mayenne)

MOTAIN, Guy (MOTAIS), de Meslay-du-Maine (Mayenne)

MOULIÈRES, Pierre, de Mareuil, au lieu de la Piltière (Sarthe)

* MOUSSEAU, Jacques dit Laviolette (1627-post.10-01-1694), d’Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire)

NAIL, Jacques (1625-1657), de Solesmes (Sarthe)

NOCHER, François ( -1654), de Chemiré-en-Charnie (Sarthe)

OLIVIER, Jean dit le Petit Breton, de Chemiré en Charnie (Sarthe)

* PAPIN, Pierre (1629-1715), de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe)

* PICARD, Hugues dit Lafortune (c.1627-1707), du Pont-James (Loire-Atlantique)

* PICHARD, Jean (1634-1661), de Rouez (Sarthe)

PINSON, Marie-Marthe ( -1663), de La Flèche, paroisse St-Thomas (Sarthe)

PIRON, François dit Lavallée, de La Suze (Sarthe)

PIRON, Pierre (1632- ), de Malicorne-sur-Sarthe (Sarthe).

PRESTROT, Jean dit Laviolette, de Parcé-sur-Sarthe (Sarthe)

RAGUIDEAU Pierre dit St-Germain (1634-1665), de La Flèche (Sarthe)

RENAUD, Marie (c.1633-1673), d’Orléans, paroisse Saint-Paul (Loiret)

RENAUDIN, Marie (1633-1656), de Nantes, paroisse Ste-Croix (Loire-Atlantique).

RENNES, de Bertrand dit Pachane (c.1632-1691), origine et filiation inconnues

ROBIN, Étienne dit Desforges (c.1633-1660), origine et filiation inconnues

ROBUTEL, Claude de Saint-André (c.1620-1689), de Frencq (Pas-de-Calais)

RODAILLER, René ( -1653), origine et filiation inconnues.

ROGER, Christophe ( -1656), de Clermont-Créans (Sarthe)

ROINAY, François (1628-1688), de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe)

ROUSSELIER, Jeanne (c.1636- ), de Moëze (Charente-Maritime)

SOLDÉ, Jeanne (c.1632-post 1697), de La Flèche (Sarthe).

TAVERNIER, Jean dit Laforêt (1632-1660), de Roëzé-sur-Sarthe (Sarthe)

THEODORE, Michel dit Gilles (1631-1664), Tours (Indre-et-Loire)

VACHER, Sylvestre dit Saint-Julien (c.1622-1659), de Saint-Julien-sur-Cher (Loire-et-Cher).

VALLETS, Jean (VALLAYS) (c.1633-1660), de Teillé (Sarthe)

* VALIQUET, Jean dit Laverdure (1632-1696), de Le Lude (Sarthe)

VOIDY, Jeanne (VEDY-VEDIÉ) (c.1647-1708), de Saint-Germain-du-Val (Sarthe)

* : identifie les hommes ayant une descendance masculine

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *