Retour à  la page Mes ancêtres

Auteur : Robert Rochon, index des patronymes.

 

Un premier ancêtre

 

 

Vincent Poirier

Dit Bellepoire

 

L'ancêtre Vincent Poirier, dit Bellepoire est né vers 1627, originaire de la paroisse de Saint-Nicolas-des-Champs, à  Paris, fils de François Poirier et de Michelle Bonar.

Vincent Poirier arrive en Nouvelle-France au moins en 1654 ou peut-être avant, car il épouse à  Québec, le 8 février 1655, Françoise Pinguet, baptisée le 17 mars 1625, veuve de Pierre Delaunay, tués par les Iroquois le 28 novembre 1654. Elle a eu trois fils Delaunay qui se sont mariés. Louis-Henri Pinguet et Louise Louche, les parents de Françoise se sont mariés à  Tourouvre, vers 1612. Ils sont arrivés en Nouvelle-France le 31 mai 1634, avec Robert Giffard.

Trois enfants naissent de l’union de Françoise et de Vincent. Un fils décѐde à  l’âge de huit ans et deux filles ont de la descendance dans la présente généalogie.

L’aà®née, Anne Poirier, née et baptisée le 3 mars 1656, à  Québec, devient l’épouse le 6 février 1673, de l’ancêtre Jacques Gaudry, né vers 1637. Gaudry est originaire de Feings, dans Mortagne, au Perche, fils de Jacques Gaudry et de Charlotte Chevalier. Leur fille, Marie-Angélique Gaudry, est née le 12 avril 1685.

La deuxiѐme fille, la petite cadette, Thérѐse Poirier est née le 4 octobre 1659 et baptisée le lendemain à  Québec. Thérѐse Poirier devient l’épouse le 21 janvier 1681,

L’aà¯eule, Françoise Pinguet décѐde le 29 mai 1667 et elle est inhumée le lendemain, à  Québec.

L’ancêtre Vincent Poirier, dit Bellepoire, épouse dans une seconde noce, le 6 décembre 1662, à  Québec, Judith-Catherine Renaudeau. L’union ne donne qu’une fille qui décѐde une semaine aprѐs sa naissance.

L’ancêtre Poirier a 38 ans au recensement de 1666 et 40 ans dans celui de l’année suivante, aie Québec. Au recensement de 1681, il a 53 ans, à  la haute ville de Québec et en 1695, âgé de 65 ans, il est cité comme capitaine de milice, à  Québec. Il annule un contrat de mariage signé le 9 décembre 1695, avec la veuve de Jean-Baptiste Morin, Catherine de Belleau.

Le 1er février 1696, il est à  l’hà´pital de l’Hà´tel-dieu de Québec, âgé de 66 ans. Il décѐde finalement âgé d’environ 80 ans, en avril 1703, inhumé le 28.

 

Retour à  la page Mes ancêtres



© 2017 Mes Ancêtres