Retour à  la page Mes Ancêtres

Auteur : Association des familles Plante Inc.

 

JEAN PLANTE

Site web #I-3154

Jean Plante est né entre les années 1621 et 1626, originaire du bourg de Laleu, qui fait maintenant partie de La Rochelle, dans l'Aunis, France. Il est le fils de Nicolas Plante et d’Élisabeth ou Isabelle Chauvin.

Il arrive aux environs de 1648. Dans les archives de l’état civil, Jean Plante est inscrit pour la premiѐre fois, le jeudi 1er septembre 1650, lors de son mariage à  Québec, avec Françoise Boucher, baptisée le 22 juin 1636, à  Québec. Elle est la fille des ancêtres, Marin Boucher et Perrine Mallet, eux-mêmes mariés à  Saint-Langis-les-Mortagnes, au Perche, vers 1628.

Douze de leurs treize enfants deviennent adultes et, fait remarquable, onze d'entre eux fondent des familles.

Celui qui nous plante une bouture est le troisiѐme fils, Georges, Plante né vers 1659, conduit à  l’autel, le 5 novembre 1685, à  Saint-Pierre de l’àŽle d’Orléans, Marguerite Crépeau, fille de Maurice Crépeau et de Marguerite Laverdure. Georges et Marguerite plantent onze nouveaux plants dans la plantation dont, deux fils et neuf filles. Deux de ces derniѐres épousent un Charles Delage.

Marguerite Plante épouse en 1706, Charles Delage, le fils de Nicolas Delage et de Marie Petit, tandis que Marie-Joseph Plante épouse en 1725, Charles Delage, le fils du premier mariage de Charles Delage, époux de sa sÅ“ur Marguerite Plante.

Le 25 avril 1656, le beau-pѐre Boucher cѐde à  Château-Richer, deux arpents de sa concession à  son gendre Plante, et deux autres à  son fils Jean-Galleran Boucher.

à€ l’automne 1664, Jean Plante effectue un voyage en France, pour régler certaines affaires et revoir sa patrie. Il est de retour au printemps 1665.

Un de ses fils reprend la terre paternelle et six autres fils s'établissent à  l'àŽle d'Orléans, soit à  Sainte-Famille, Saint-Jean ou Saint-François.

Au recensement de 1667, on note la présence d'une tête de bétail dans son étable. Lors de celui de 1681, on note qu'il possѐde 20 arpents de terre en valeur et 4 bêtes à  cornes. Le beau-pѐre, Marin Boucher, pѐre de Françoise est décédé le 25 mars 1671.

Le lundi 29 mars 1706, la paroisse de Château-Richer perd un autre pionnier, Jean Plante, âgé de 84 ans. Françoise Boucher la suivit cinq ans plus tard, elle décѐde le 18 avril 1711 et, elle est enterrée au cimetiѐre, deux jours plus tard.

 

© 2017 Mes Ancêtres